Le château et son histoire

Ancien fief de la puissante famille des Castellane, le château a traversé les siècles malgré un passé mouvementé. Guerres de religion, histoires sentimentales, querelles de famille, duel, siège, hantent encore les murs de ce surprenant château.

chateau-allemagne-facade-arriere

Façade nord

Le château, adjacent à la place municipale du village du même nom qui découle de celui de la déesse romaine Alemona. Dans son écrin de verdure, il demeure un des rares spécimens représentatifs de style Louis XII, et l’un des plus beaux et mieux préservés de Haute-Provence.

Construit à l’origine par la famille de Castellane (1218-1718), ce fut la demeure des Varages (1718-1839), puis des Ripert-Montclar (1839-1936). Il abrita une colonie de vacances (1946-1970) avant d’être repris par des propriétaires privés.

De nos jours, il est habité à l’année et ses propriétaires se feront un plaisir de vous accueillir.

L’architecture du château

Alemona, "protectrice" du village

Alemona

Toiture Renaissance

Toiture Renaissance

Le donjon couronné de créneaux date du XIIème siècle, flanqué de 5 tours de défense, reliées entre elles par une courtine et entouré de douves au Moyen-Âge. À partir de 1495, François de Castellane y joint l’élégante aile renaissance et transforme le donjon de défense en château de résidence. À l’intérieur, un remarquable escalier à vis de plus de 100 marches relie le donjon à l’aile renaissance. Au 1er étage, une somptueuse cheminée monumentale en gypserie de 1546, soutenue par deux statues en pied, orne une des salles d’apparat du château. Les visiteurs pourront admirer à l’intérieur, comme à l’extérieur, tous les détails architecturaux (plafonds à la française, fenêtres à meneaux, machicoulis, griffons et gargouilles etc…) et découvrir les empreintes des grands siècles qui ont marqué l’histoire du château.